NUMERO 11 - à paraître en 2017

RILUNE – Revue des littératures européennes
Le n. 11 (Novembre 2017) sera consacré à:
Science et fiction
Sous la direction de Fulvia Balestrieri, Eleonora Marzi

Les propositions d’articles (composées d’un résumé de 500 mots maximum, accompagné d’une bibliographie indicative et d’une notice bio-bibliographique de 150 mots maximum) pourront être envoyées avant le 1 avril 2016, en français, en italien, en anglais, en allemand ou en espagnol aux adresses suivantes : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Les articles pourront être rédigés en français, en italien, en anglais, en allemand ou en espagnol et seront soumis à une double peer review anonyme.

Calendrier
Envoi des propositions : avant le 1 avril 2016
Notification de l’acceptation des propositions : avant le 15 mai 2016
Envoi des articles définitifs : avant le 4 décembre 2016
Notification de l’acceptation des articles et des d’éventuelles demandes de modifications : avant le 23 avril 2017
Envoi de la version finale des articles : avant le 23 juillet 2017
Publication : Novembre 2017

Argumentaire
Science et fiction : deux domaines distincts qui pourtant, selon les époques et les stratégies de recherche, se révèlent plus ou moins proches, comme le remarque entre autres Frédérique Aït-Touati (2011). Au fil des années, les frontières entre la science et la littérature ont été mises en cause, dépassées et traversées en plusieurs directions : si d’un côté les textes de fiction ont été écrits à la lumière de l’imagerie que la science a produite, de l’autre c’est la structure rhétorique de l’argumentation scientifique qui s’est transformée en objet d’étude. Cela témoigne d’un perpétuel et vif échange entre les deux domaines, caractérisé par une réciprocité productrice de sens.
C’est justement cet échange et ce dialogue qui seront le point de départ du numéro 11 de RILUNE qui se propose d’enquêter sur les relations entre la science et la fiction dans les littératures européennes. Notre intérêt qui ne veut pas se limiter à la seule science-fiction, s’adresse aux formes différentes de fiction du Moyen-âge à nos jours.
Etant donné que les genres littéraires traversent des changements profonds, la manière dont ils entrent en relation avec le savoir scientifique doit être analysée : comment le « roman », dans toutes ses formes, dialogue avec la science par le biais de la fiction ? Comment le cinéma, en s’appuyant sur la littérature, peut raconter la science et son histoire ? Peut-on soutenir qu’il existe un genre plus ou moins apte à représenter les affrontements entre divers paradigmes ?
En nous penchant sur les relations entre la science et la fiction, nous visons à inclure aussi toute réflexion s’inspirant aussi bien de la lecture rhétorique mise au point par Fernand Hallyn (2004), que de l’approche qui tient à la psychologie cognitive proposée par Arthur Miller (1986) ainsi que des études de Thomas Kuhn (1962) concernant les changements de paradigmes : est-ce que la figure rhétorique relève du processus du raisonnement scientifique ? Quelles sont les répercussions d’une découverte scientifique sur la construction d’un récit fictionnel ? Peut-on retrouver des résonances entre les discours des hommes de science et les productions littéraires contemporaines ?
Les questions posées se portent comme piste, nous serons bien évidemment ravis d’accepter d’autres propositions qui rentrent dans la thématique du numéro, à travers lequel nous visons à nous insérer dans le débat, encore vif et vivace, autour des entrelacements entre la science et la fiction par une approche comparatiste et interdisciplinaire. Le numéro trouvera sa conclusion dans une section dédiée aux comptes rendus des volumes récemment publiés autour des relations entre la science et la fiction, section qui enrichira notre recherche et permettra à nos lecteurs de se tenir au courant du débat contemporain sur le sujet.

 

NUMERO 10 - à paraître en 2016 (en cours d'édition)

RILUNE – Revue des littératures européennes
Le n. 10 (Novembre 2016) sera consacré à:

Mars et les Muses 
sous la direction de Paola Codazzi, Valentina Maini, Jessica Palmieri, Maria Shakhray

Depuis toujours, en tant qu’événement historique, la guerre a été accompagnée par une description impliquant une perspective rhétorique : il peut s’agir ainsi d’un discours épidictique (célébration ou exécration), mais aussi d’un discours judiciaire qui s’interroge sur les causes qui l’ont provoquée et sur la manière dont elle s’est déroulée. De là découle la très grande variété de formes et de genres que les différentes époques ont choisi pour en parler : oratoire, traités d’art militaire, journaux de guerre, proclamations et invectives contre l’ennemi, invitations à la paix. Malgré les différences entre les Pays, qui déclinent cette thématique en tenant compte de leurs propres coutumes et traditions nationales, il est toutefois possible de retrouver, au niveau européen, des aspects communs et partagés. Ce numéro de RILUNE accueillera donc de multiples voix qui, par leur diversité d’approches, aborderont la question de la guerre sous divers angles ; une partie du présent numéro sera dédiée en outre à des comptes rendus de livres récemment publiés.