Nouvelle approche du parlé-chanté : de Jérémy Lecomte à Flaubert

DOI : 10.17457/RIL/15_2021.FLE

Pierre Fleury (Sorbonne Université) 

Nouvelle approche du parlé-chanté : de Jérémy Lecomte à Flaubert

FR Cet article tente de repérer les marques de la mélodie et de l’intonation vocale dans un texte de Flaubert, et d’en élaborer une interprétation musicale et littéraire. Après avoir rappelé la problématique générale qui se pose à vouloir articuler le parlé et le chanté, nous étudions le travail de Jérémy Lecomte, trompettiste et vidéaste, qui a mis la question de l’intonation au centre de son travail. L’esthétique qu’il met en place est à même d’éclairer le style de Flaubert : l’article étudie différentes lectures à voix haute d’un extrait d’Un cœur simple, eu égard à leur profil mélodique, dans le but de considérer à nouveaux frais la pratique à la fois si célèbre et si délaissée du « gueuloir ».

Mots-clés : Flaubert, gueuloir, mélodie, intonation, style, musique et littérature.

EN This article attempts to identify the marks of melody and vocal intonation in a text by Flaubert, and to develop a musical and literary interpretation. After exposing the general problematic with articulating the speaking and the singing, we study the work of Jérémy Lecomte, trumpeter and videographer, who has placed the question of intonation at the center of his work. The aesthetics that he puts in place are able to shed light on Flaubert’s style: the article studies then some aloud readings of Un cœur simple, and specifically their melodic profile, with the aim of take a fresh look at the so-called « gueuloir » of Flaubert, which is both so famous and so neglected.

Keywords : Flaubert, gueuloir, melody, intonation, style, music and literature.