« It hypnotized, it entranced, it gave the listener visions of worlds beyond the borders of— » : polyphony beyond the borders of the page

DOI : 10.17457/RIL/15_2021.JAD

Marie Jadot (Université de Liège)

« It hypnotized, it entranced, it gave the listener visions of worlds beyond the borders of— » : polyphony beyond the borders of the page

FR Dans les approches traditionnelles de la musicalisation de textes littéraires, l’expérience du lecteur a souvent été mise en marge du phénomène. Adoptant une approche interdisciplinaire qui s’appuie sur des connaissances issues d’analyses dites « reader- oriented » des relations musico-littéraires telles que récemment proposées par Delazari et sur des constatations réalisées au sein de la linguistique cognitive et d’approches linguistiques de la littérature, cet article offre une analyse approfondie de la nouvelle « Exposition », issue du recueil Music for Wartime de Rebecca Makkai. À travers l’exploration des effets engendrés par les moyens à travers lesquels la censure opère au sein du texte, cette étude de cas vise à montrer l’expérience de polyphonie que le lecteur peut en gagner et le rôle clé que joue cette expérience dans le pouvoir subversif de cette nouvelle traitant de censure musicale.

Mots-clés : censure, polyphonie, cognition, linguistique, lecteur.

EN In traditional approaches to the musicalization of literary texts, the reader’s experience has often been relegated to the margins of the musico-literary experiment. Adopting an interdisciplinary approach based on insights gained from Delazari’s recent reader-oriented examinations of musico-literary relations and observations made in cognitive linguistics and linguistic approaches to literature, this article provides an in-depth analysis of « Exposition », from Rebecca Makkai’s short story collection Music for Wartime. Focusing on the effects engendered by the means through which censorship occurs in the text, this case study aims to show how the reader may gain an experience of polyphony from Makkai’s prose work and how this readerly experience is key to the subversive power of this short story about music censorship.

Keywords : censorship, polyphony, cognition, linguistics, reader.