Les auteurs “fétiches” de Quais du polar : modèles policiers au prisme des humanités numériques

DOI: 10.17457/RIL/14_2020.AMI

Lucie Amir (Université de Limoges)

Les auteurs “fétiches” de Quais du polar : modèles policiers au prisme des humanités numériques

FR Pour sa petite biographie officielle d’invité, chacun des quelques 765 écrivains passés un jour au festival lyonnais Quais du polar doit renseigner le nom de son auteur “fétiche”. Une fois rassemblé et observé au prisme de l’analyse des réseaux, ce florilège imposant d’affiliations constitue un véritable best-of du polar contemporain, susceptible de nous renseigner sur les références communes des fictions criminelles, leur circulation, et leur évolution récente. Exercice d’Humanités Numériques, cet article emprunte à l’analyse de réseaux (Gephi) et propose, dans un parcours alternant graphiques et commentaires, d’explorer ce patrimoine générique virtuel, et d’en faire le répertoire d’une culture européenne du polar.

Mots-clés : patrimoine, polar, filiation, posture, réseau.

EN To complete his or her official bio-bibliography, everyone of the around 765 authors invited in Lyon to the Quais du polar festival is requested to indicate his or her “fétiche” writing model. Once gathered and observed through the prism of network analysis, this amount of affiliation data can reveal a true “best of” contemporary detective fiction, likely to inform about common references in criminal narratives, their circulation and their least evolutions. As an exercise in Digital Humanities, this article borrows from the network analysis method to propose to explore this virtual, generic patrimony throughout commentaries and graphics, and to make a repertoire of the European detective fiction culture.

Keywords : legacy, detective novel, descent, posture, network.