La porosité de la frontière onirique dans Aléa de Blaise Cendrars

DOI: 10.17457/RIL/12_2018.pdf

Bastien Mouchet (Université Lumière, Lyon II)

La porosité de la frontière onirique dans Aléa de Blaise Cendrars

Se demander ce qui détermine la frontière entre le rêve et la réalité revientà s’interroger sur l’inviolabilité des territoires de l’un et de l’autre. Nous voudrionsnous écarter de cette perception duelle en nous attachant à montrer dans quellemesure cette frontière permet au réel et à l’imaginaire de s’interpénétrer dans unecertaine conception historicisée du Moi. Le roman Aléa que Blaise Cendrars écriten 1911 et qui vient tout récemment d’être publié dans son intégralité, peut nouspermettre de comprendre la façon dont les bouleversements du désir qui se manifestent dans les songes peuvent se retrouver dans les divagations de la rêverie éveillée. En convoquant Nerval mais aussi tout un héritage symboliste européende la fin du XIXe siècle, Cendrars construit une prose poétique de l’hallucination, sommet d’extases sensorielles et véritable syncrétisme entre différentes représenta- tions de l’être et du monde.

Mots-clés : Hallucination, Onirisme, Extase, Cendrars, Nerval.

Wondering what determines the limit between dream and reality meansto question the inviolability of each other’s territories. We would like to distanceourselves from this dual perception by striving to show to what extent this boundary allows the reality and the imaginary to interpenetrate in a certain historicised conception of the Ego. The novel Aléa, written by Blaise Cendrars in 1911 and recently published in its full length, can help us understand how the upheaval of desire that appears in dreams can find its way into the wandering of daydreaming. By invoking Nerval but also a whole European symbolic patrimony of the late XIX century, Cendrars creates a poetic prose of hallucination, summit of sensory ecstasy and true syncretism between different representations of the being and the world.

Keywords : Hallucination, Dream, Ecstasy, Cendrars, Nerval.