Swiss Rolex Replica Swiss Replica Rolex Best Replica Watches Cheap Replica Watches Watches Replica vacheron constantin replica http://www.replica-watch.org/ Best Rolex Replica La biologie romanesque ou comment dénoncer une injustice

La biologie romanesque ou comment dénoncer une injustice

DOI: 10.17457/RIL/11_2017.ADH

Mouad Adham (Université Hassan II de Casablanca)

La biologie romanesque ou comment dénoncer une injustice 

La science et la fiction ne tracent pas de frontières nettes dans l’écriture proustienne, c’est plutôt une correspondance implicite qui se tisse entre ces deux domaines apparemment contradictoires. À la recherche du temps perdu donne une parfaite illustration de cet échange qui sert une cause morale et un engagement social et politique : le narrateur homodiégétique de ce roman utilise un discours scientifique pour expliquer et légitimer une nature humaine difficilement acceptable jusqu’ici. Le recours de la Recherche aux analogies figurées s’attachant au règne animal par exemple assimile le mode de vie humain à celui des animaux afin d’expliquer ce qui est incompréhensible et irrationnel dans le comportement humain. La concomitance des discours analogique et scientifique est dictée par une contrainte sociale et une autocensure. Les vérités révélées par l’analogie biologiste permettent au narrateur de donner son point de vue sur ce qui est dit au sens propre mais d’une manière indirecte, implicite voire même inconsciente. En effet, le lecteur de la Recherche est convaincu à la fin du roman que l’homosexualité du baron de Charlus, un des personnages principaux du roman, et le saphisme d’Albertine, l’amante du narrateur, sont des comportements tout à fait naturels et représentent une identité sexuelle. L’évidence de cette vérité parait une révélation immorale et va à l’encontre de ce que pense la majorité de la société de l’époque, mais corrobore parfaitement la vie de l’auteur. Le lecteur connaisseur de la biographie de Marcel Proust déduit rapidement que la justification scientifique du mode de vie homosexuel reflète la pensée cachée de l’auteur qui ne peut révéler son vrai engagement que via des manières dérobées.
Mots-clés : analogie, science, sens figuré, sens propre, biologie.

Science and fiction do not draw clear borders in Proust’s writing, there is rather an implicit correspondence between these two seemingly contradictory domains. In Search of Lost Time gives a perfect illustration of this exchange that serves a moral cause and a social and political commitment: the homodiegetic narrator of this novel uses scientific discourse to explain and legitimate a human nature still considered as unacceptable at that time. For instance, in this work the use of figurative analogies related to the animal kingdom assimilates the human way of life to that of animals to explain what is incomprehensible and irrational in human behavior. The concomitance of analogical and scientific discourses is dictated by social constraint and selfcensorship. The truths revealed by the biological analogy allow the narrator to give his point of view on what is said literally, yet indirectly, implicitly or even unconsciously. In fact, at the end of the novel the reader is convinced that the homosexuality of both the Baron de Charlus, one of the main characters of the novel, and the lesbianism of Albertine, the narrator’s lover, are natural behaviors and a representation of sexual identity. The obviousness of this truth appears to be an immoral revelation which goes against what the majority of society thought at that time, but perfectly adheres to the author’s life. The reader who knows Marcel Proust's biography quickly deduces that the scientific justification of the homosexual way of life reflects the hidden thought of the author who can only reveal his true commitment in secret ways.
Keywords : analogy, science, figurative sense, proper sense, biology.